A propos

Réseaux sociaux

Un autre point de vu sur l'actu

Mobilité internationale des étudiants : plusieurs disparités dans les aides régionales

Publié le mardi 28 novembre 2017

Vous souhaitez obtenir une bourse d’études ou une aide à la mobilité internationale ? Il est possible de percevoir une bourse régionale au niveau de votre région. Cependant, il faut dire que les critères de sélection connaissent plusieurs disparités. Si l’on sait qu’un programme d’échange représente un budget conséquent, les étudiants n’ont pas toujours les moyens de financer leurs billets d’avion, leur hébergement ou encore leur assurance.



Les critères sociaux

Aujourd’hui, plusieurs régions mettent en place des critères sociaux dans l’attribution de leurs aides à la mobilité internationale des étudiants. Pour cela, il existe souvent un plafond en dessous duquel les étudiants n’ont pas la possibilité de bénéficier de ces aides. C’est surtout le cas en Île-de-France où ce genre de bourses sont réservées aux étudiants qui sont rattachés à un foyer fiscal non imposable. Le même constat est de rigueur concernant la bourse Mermoz du conseil régional des Hauts-de-France. Pour la région Nouvelle-Aquitaine, ce type de plafond n’existe pas vraiment de plafond, mais la bourse est destinée aux étudiants ayant des revenus modestes. Par contre la bourse de mobilité de la région Centre-Val de Loire est attribuée sans critères spécifiques sur les revenus.



Règles du cumul

Dans toutes les régions encadrant l’attribution de ces types de bourses, il existe des règles qui empêchent aux étudiants de cumuler leur bourse avec d’autres bourses régionales. Cependant, il faut dire que c’est une règle qui varie d’une région à une autre. Par exemple, il est impossible de cumuler la bourse « jeune international » de la Région Bretagne avec une autre aide financière (européenne, nationale, régionale, départementale, etc.). On a aussi la bourse du Centre-Val de Loire qui n’est cumulable avec toutes les autres bourses, sauf celle concernant Erasmus. Pour la région Ile-de-France, elle interdit uniquement le cumul avec une aide du ministère de l’Éducation nationale.



Montant variable

Concernant les montants alloués, on note aussi de très grandes différences d’une région à une autre. Leurs différences se situent aussi autour de leur fréquence et de leurs modalités de versement. Certaines bourses sont hebdomadaires, d’autres, forfaitaires, et d’autres, mensuels. Il existe aussi des systèmes de majoration avec un doublement, par exemple, lors d’un stage international. La région Grand Est, par exemple, offre 100 euros supplémentaires aux étudiants qui effectuent des stages dans des pays frontaliers avec la France.
Ce qui permet de comprendre que les bourses d’aides sont favorables à tout étudiant.