A propos

Réseaux sociaux

Un autre point de vu sur l'actu

Décès d’un proche : les premières démarches à faire

Publié le vendredi 22 mars 2019
Il n’y a rien de plus douloureux que de perdre un proche. Cependant, dès le décès confirmé, une longue liste de démarches est à suivre. Mais parmi elles, certaines sont à faire en priorités pour pouvoir continuer vers un dernier au revoir digne de ce nom au défunt. Nous allons donc vois quelles sont les premières démarches à faire quand un décès survient.

Constater le décès

La première chose à faire est de faire constater le décès par un médecin. Ce dernier délivrera par la suite un constat signé qui permet de prouver que la personne est bien morte. Sans cela, les entités n’y croiront pas au risque de ne pas parvenir à la suite des procédures.

Si la personne décède à domicile, il faudra faire appel à un médecin pour qu’il vienne constater le décès et délivrer les documents attestant cela. Cependant, en cas de mort suspecte ou de suicide, il est nécessaire de faire appel aux forces de l’ordre. Ces derniers feront un procès-verbal après la constatation du décès.

Choisir un service de pompes funèbres

Il est important de faire appel à des services de pompes funèbres. Ce sont des personnes mandatées qui pourront réaliser une multitude de tâches. Par ailleurs, le transport du corps après la déclaration vers un domicile ou un funérarium ne pourra se faire que par eux.

Ils vous accompagneront dans différentes démarches importantes. Par exemple, ces derniers se chargeront de rentrer en contact avec l’établissement religieux où le défunt est rattaché. Vous pouvez aussi consulter des sites sur interne comme France Tombale. Cela pour préparer la cérémonie et les rites funéraires pour les obsèques.

Ces entrepreneurs des pompes funèbres sont expérimentés dans toutes les formes de démarches funéraires. Vous pouvez soit leur demander conseil, soit les mandater pour qu’ils se chargent de les faire à votre place.

Déclarer le décès

Il faudra aussi déclarer rapidement le décès auprès de la mairie relative au disparu. Celle-ci se chargera d’annoter dans le livret de famille que la personne est décédée. Des informations comme la date du décès figurent dans cette page du livret dédiée à la mort d’un membre de la famille.

Cette déclaration pourra être réalisée par n’importe quel proche du défunt, à condition d’avoir les pièces justificatives adéquates. Il s’agit essentiellement du certificat de décès, du livret de famille du décédé ainsi qu’une pièce d’identité de ce dernier. Une pièce d’identité du déclarant est également requise.

Informer tout organisme en lien avec le défunt

La prochaine démarche consiste à informer tous les organismes relatifs au disparu. Il faudra le faire rapidement, car il y a une possibilité de dégager des fonds pour préparer les obsèques de la personne décédée.

Banque


Quand une personne décède, il faut rapidement en informer sa banque. Celle-ci se chargera de bloquer son compte et d’établir un état de son solde après présentation du certificat de décès. Cependant, les services de pompes funèbres peuvent toujours procéder à des prélèvements plafonnés à hauteur de 5000 euros.

Employeur


Si ce proche été salarié d’une entreprise, celle-ci doit être informée de son décès. Les responsables pourront alors établir un solde de tout compte. Il faudra également vérifier si le disparu n’a pas souscrit à des épargnes spécifiques relatives à son compte professionnel.

Prévoyance et assurance décès

Une somme sera attribuée au bénéficiaire si la personne décédée a souscrit à une assurance décès. Cet argent pourra alors être utilisé pour les funérailles et subvenir aux besoins de la famille proche du disparu.

Préparer les funérailles

Le dernier, mais pas des moindres, il faudra préparer les obsèques du défunt. Pour cela, il faudra respecter ses dernières volontés. S’il n’en a pas, la famille aura la liberté de faire comme bon lui semblera.